Musicas A Dançar [demat. unicament]

by Verd E Blu

supported by
/
1.
2.
Qu'avem maridat la nosta hilha com avem podut (bis) ne l'aurem pas maridada si ac avèm sabut (bis) un par de linçòus d'estopa que l'i avèm balhat (bis) malaia quinha vergonha qu'èran tots copats, tots esperrecats lo fricandèr d'aquera noça qu'èra un cap de bueu (bis) dab ua agolha farcida de la part deu miei (bis) lo cosinèr qui cosinava qu'èra un cascantàs (bis) n'avè tres pams de moquira en penent deu nas (bis) quan arribà l'òra de minjar arrei tà minjar (bis) fotón un estron sus la taula aquò tà minjar (bis) quan arribà l'òra de partir tau lhèit qu'èran mieja nueit (bis) fotón tres pets a la candela bonsoèr bona nueit (bis) Nous avons marié notre fille comme nous avons pu (bis) nous ne l'aurions pas mariée si l'on avait su (bis) une paire de drap d'étoupe lui avions donné (bis) hélas quelle honte ils étaient tout déchirés le repas de noce était une tête de bœuf (bis) avec une brebis farcie par le milieu (bis) le cuisinier qui cuisinait était un grand sale (bis) il avait trois empans de morve qui pendaient au nez (bis) quand vint l'heure de manger il n'y avait rien à manger (bis) on a mis un étron sur la table en guise de repas (bis) quand vint l'heure d'aller au lit il était minuit (bis) on a soufflé trois fois la chandelle bonsoir, bonne nuit.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Quin te va l'aulhada, aulhèr, Quin te va l'aulhada Plan que'm va l'aulhada augan L'an qui vien dilhèu pas tan An passat capsus Bagès, la tèrra desirada Lo matin son a l'omprèr Lo vrèspe a la solana Lavetz que hètz vos aulhèrs, Dromim dens la cabana Pensam a har lo miussat Lèu après la lhevada Puish quan èm arregolats Batem la calhada De çò qui èm drin fatigats Drin luenh qu'ei l'aigueta Cèrtas, n'èm pas tròp talats Sovent bevem leitòta Çò qui'ns da plan de chagrin Las crabas que mancavan En passant a l'arrèr plan S'i son esvarjadas Los carboèrs de Lavedan Las i an espleitadas. Comment va ton troupeau berger comment va ton troupeau (de brebis) Il va bien mon troupeau cette année L’année prochaine peut-être pas aussi bien Les bêtes sont passées au-dessus de Bagès * la terre convoitée Le matin elles sont côté ombre L’après-midi à la soulane Alors que faites-vous bergers, Nous dormons dans la cabane Nous pensons à faire le laitage de pain émietté Vite après le lever Puis lorsque nous sommes rassasiés Nous battons le caillé De cela nous sommes un peu fatigués Un peu loin se trouve l’eau Certes, nous ne nous plaignons pas Nous buvons souvent du petit lait Ce qui nous fait bien peine Les chèvres en maquaient En passant sur le revers du plateau Elles s’y sont effrayées Les charbonniers de Lavedan En ont tiré profit * Vallée d’Ossau
9.
Borregada 02:44
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

credits

released May 24, 1993

© Isabelle Morlaas-Lurbe

license

all rights reserved

tags

about

Joan Francés Tisnèr Salies De Béarn, France

singer-musician and songwriter
...with occitans singing of tradition and composition, vocal improvisations with the tambourine, feet, accordion diatonique and of music electroacoustic scooping out from the ambient country and urban sound landscape
joanfrancestisner.com
DATAS : bit.ly/2NNRAMo
www.facebook.com/lonau.joanfrancestisner
0688738393
© Betote, Pouliquen, Souche
... more

contact / help

Contact Joan Francés Tisnèr

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

Joan Francés Tisnèr recommends:

If you like Musicas A Dançar [demat. unicament], you may also like: